Ohana

Ohana

Commentaires utilisateur

Pourquoi avoir contacté Loïc ? Lorsque j’ai vu l’article de Judge Fredd dans Guitare Xtreme n°34 avec monsieur Bellamy en couverture, j’ai téléphoné à Loïc, comme tout le monde d’abord par curiosité, puis après 1h de conversation, j’ai commencé à entrevoir ma guitare à travers ses paroles et l’histoire de cette guitare est née.

Pourquoi cette guitare ? Avant tout, c’est comment dire un clin d’œil à ma petite fille qui va naître d’un jour à l’autre, d’où son nom Ohana qui signifie famille. Je voulais voir dans cette guitare, toutes les autres guitares qui me font rêver : un coté Fender Aloha que je trouve extrêmement jolie avec des décors très inspiré des thèmes « Lilo et Stitch », « Monkey Island »… mais inaccessible, un coté Manson dans la forme et le design global (la MB1 me faisait de l’œil) étant un gros fan de Bellamy, un coté Trussart avec le corps en acier… Le design, j’ai eu le temps de le bosser pendant les 6 mois d’attente :-))

Maintenant pourquoi une Le Pape plutôt qu’une autre ? Parce qu’en plus de fabriquer des guitares en métal de haute qualité, entièrement customisable de A à Z, Loïc a un gros plus : c’est un artiste, il sait peindre, graver, dessiner, sentir les choses qu’on n’arrive pas à expliquer et les faire ressortir sur notre guitare et ca c’est unique. De plus, ce mec est génial, toujours disponible pour discuter, conseiller, sympathique, sérieux… je n’ai que des éloges à faire sur ce monsieur que je ne connais que par téléphone.

Pour le coté technique, là aussi je m’en suis donné à cœur joie, toujours conseillé par Loïc afin de ne pas partir dans des configurations délirantes.

8 mois passent et…. je reçois la guitare : tout ce dont je rêvais est là ! Elle est clinquante, classe, jolie, un vrai bijou ! La guitare arrive bien réglée, dans un joli case. Les gravures sont profondes, bien imprégnées dans la guitare comme je le souhaitais, quel beau boulot de précision, surtout sur la gravure du prénom et de la fleur d’hibiscus (limite le plus important pour moi). La guitare est lourde, lourde comme une bonne Gibson Les Paul non « chambered », ca impressionne. Tout ce que j’avais demandé en specs techniques est là (à part les straplock mais bon ca on s’en cogne un peu). L’électronique de cette guitare est une folie mais ca marche et ca marche très très bien. Le Trinity manche sonne bien rond, le P90 sonne équilibré, et le Trinity chevalet envoie la purée (j’avoue un peu moins tranchant que ce que j’aurais pensé donc pas de metal avec, mais ce n’est pas le but de ce genre de micros). Loïc m’avait dit que l’inox me donnerait un son beaucoup plus froid que l’acier mais, en réalité, il a réussi à lui donner de la chaleur, elle parfaite pour du blues, du rock, du gros rock (pas trop le metal) et le son acoustique miam miam, c’est du bonheur. Des samples sont à venir.

Le manche est beau, la touche en palissandre bien foncée, le dos en érable est limite flammé donc j’ai été agréablement surpris. La tête de manche est peinte avec une peinture métal argenté et gravée d’une fleur d’hibiscus pour rappeler le design du corps. Celui-ci est composé d’une face avant en inox brossé, d’un dos en acier peint, avec la tranche en inox brossé + peint. Superbe ! Pour la gravure, j’avoue avoir eu peur d’en demander trop à Loïc car je voulais de la précision et de la profondeur et c’est très très réussi. Je ne sais pas quoi dire d’autres pour le moment, maintenant il faut que je la joue !

Contrôles

MICROS 2 x Tone, 1 x master volume, 1 sélecteur 5 positions, 1 switch 3 voies par micros (bobine telecaster / humbucker / bobine jazzmaster)

PIEZO 1 push pull volume piezo + mid boost piezo ,1 switch 3 voies de contrôle piezo : (piezo / piezo+micros / micros)

MIDI 1 volume MIDI 1 switch 3 voies de contrôle MIDI (MIDI / MIDI + analogique / analogique) 1 switch 2 voies de contrôle programmation MIDI

Portfolio

 
up