Accueil du site > Guitares > White Silver Falcon

White Silver Falcon

White Silver Falcon

Commentaires utilisateur

Elle est magnifique : table légèrement bombée, belles finitions, vieillissements, craquelures, légers accrocs, petites piqures, patine de l’accastillage… bravo !!!

Petit bémol à mon goût : un petit jour en bas de la jonction manche-corps (1 mm, purement esthétique, d’ailleurs mon petit doigt m’a dit que ça n’allait pas rester…). Très bien équilibrée, elle paraît plus légère en sangle (comme ma junior). Le manche est un plaisir à jouer et à regarder, binding pailleté argent, inlays pearl et tout et tout…

A vide, elle est agréable et assez sonore, suffisamment pour jouer et travailler tranquillement pour soi. (Pas beaucoup plus sonore que ma junior). Le bigsby est bien réglé et efficace. Le micro manche est un P90 qui sonne, comment dire… P90, à la fois chaud et très sensible à la dynamique du jeu. Position intermédiaire hors phase, assez creusée, intéressante, très différente du reste, un peu en retrait des deux autres question niveau de sortie. Micro bridge TV Jones Powertron, très rond aussi, agréable en toutes conditions : clean chaud, crunch agressif et satu super crédible. Bref un mélange très polyvalent.

Le piezo, fait bien son office, essayé sur une sono avec un préamp acoustique (indispensable malgré tout) ; on a une bonne base de son acoustique très crédible et utilisable en tant que tel. Mélangé avec les autres micros, il est presque plus intéressant encore. Sur la position intermédiaire on retrouve du niveau de sortie donc ça rééquilibre bien. Avec le micro grave ça donne un son intéressant aussi (comme une autre position intermédiaire, en fait, qui sonnerait différemment de la première). Avec le micro aigu, ça donne plus de claquant en clair et en crunch, et plus de définition en grosse satu. Car, il faut bien le dire, je trouve que cette guitare (ma junior aussi, de là à en faire une généralité il n’y a pas loin) est très chaude, elle a beaucoup de corps, de rondeur. Je ne la trouve paradoxalement pas du tout métallique. Et donc pour retrouver ce côté là, le rajout du piezo est intéressant. Petite astuce, quand le volume du piezo est complètement coupé, on peut utiliser le deuxième switch comme un kill Switch.

J’ai trouvé un point négatif, si si (il en faut bien un sinon la critique n’est pas crédible) : Le case trop grand, la guitare flotte dedans. C’est marrant quand même que le seul défaut un peu embêtant que j’ai trouvé soit sans rapport avec le travail de Loïc. Il va falloir caler tout ça.

Conclusion : content (très content même).

Portfolio

 
up